Le jeudi le 8 juin, Les Trois Accords donneront le coup d’envoi aux FrancoFolies de Montréal avec ses amis Dumas, Pierre Kwenders & Lydia Képinski. Dix jours après, un grand spectacle d’une durée de 9 heures mettant en vedette, entre autres, Les Cowboys Fringants, Iam, Philippe Brach et Louve – un spectacle conceptualisé par Ariane Moffatt – clôtureront la 29e édition du festival par excellence de la musique francophone.

Voici des entrevues réalisées avec plusieurs artistes présents lors du dévoilement de la programmation extérieure gratuite qui avait lieu le 16 mai à l’Esplanade de la Place des Arts.

LES TROIS ACCORDS
Jeudi 8 juin dès 18h sur la Scène Ford (avec Dumas, Pierre Kwenders & Lydia Képinski)

Comment vous sentez-vous de faire partie du spectacle d’ouverture des FrancoFolies?

« C’est cool! Honnêtement, c’est une belle ouverture pour nous pour l’été comme on va en faire plusieurs. C’est un beau début tôt dans l’été, c’est le fun et on va espérer que le beau temps soit là ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« Il y a beaucoup de beaux souvenirs et de beaux festivals partout au Québec. On va aller aux Régates (de Valleyfield) cet été, ça nous rappelle de bons souvenirs de chercher les grillades. À chaque fois qu’on y va, il n’y en a jamais. Des souvenirs de grillades, c’est des souvenirs très salées, épais et on aime ça ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« Le pire souvenir, c’est quand on en trouve pas. Ça c’est triste, on est fâché, on est bête entre les chansons. On a bien hâte de retourner jouer aux Régates ».

VALÉRIE CARPENTIER
Vendredi 9 juin à 20h sur la Scène Ford

francos2017_c_frederiquemenardaubin-77VCArp

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies cette année?

« Je suis full contente. J’ai mon show, c’est malade. C’est la première fois que j’amène mon show sur une scène dehors. Le spectacle va être malade, il y a une dimension théâtrale avec le personnage de Rosie. C’est un personnage très superficiel, très plastique. À moment donné, le personnage meurt durant le show. Après ça, on tombe plus dans des tounes plus intimes, plus personnelles avec des valeurs telles que l’amour, le partage, le voyage, l’amitié – soit une philosophie plus profonde et plus belle. Le personnage de Rosie, c’est l’incarnation de l’obsession des apparences et de toutes la superficialité de l’image ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« Quand j’ai fait le show avec Les BB – il y a deux ans, c’était hot. Il y avait plus de gens que je n’ai jamais vu de ma vie après la foule de ma première partie de Céline Dion sur les Plaines. C’est magique quand c’est dehors ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« Je ne garde pas ses souvenirs là, je les efface assez rapidement ».

SOPHIE PELLETIER
Samedi le 10 juin à 18h sur la Scène Bell

Comment vous sentes-vous de jouer en première partie de 2Frères lors des FrancoFolies?

« 2Frères, c’est deux gars authentiques que j’aime beaucoup. Je suis très contente pour eux autres du succès qu’ils ont. En même temps, je trouve que nos personnalités peuvent se ressembler à quelque part et je trouve que c’est une belle chance de faire la scène Bell un samedi soir. Déjà les FrancoFolies, c’est une belle opportunité de présenter ma musique. Les plateformes sont plus difficiles à avoir. Donc, je trouve que ça va faire connaître mon nouvel album (Les Météores) à un plus grand nombre de personnes et puis c’est une belle chance ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« Lors d’un festival avec la station de radio WKND, on avait eu beaucoup de fun avec mes musiciens. C’est sûr que j’avais beaucoup aimé les Francos, mais je pense que j’étais impressionné par l’envergure de tout ça. Cette année, je suis comme bien rangée. Certainement, mon meilleur show extérieur sera les FrancoFolies 2017 ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« J’ai déjà vécu une expérience de fade back qui nous a presque abasourdi. On me trimballait sur le site du festival, on me faisait jouer à des endroits où qu’il y avait des shows en cours. Personne m’écoutait et en plus j’ai failli devenir sourde ».

2FRÈRES
Samedi le 10 juin à 21h sur la Scène Bell

francos2017_c_frederiquemenardaubin-582Freres

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies cette année?

« Nous autres, on vient d’un village assez lointain. On n’avait jamais vécu les FrancoFolies de Montréal avant l’année passée. C’était nos premières Francos et c’est un honneur d’être là encore cette année pour présenter un nouveau spectacle. Il va y avoir des artistes invités – soient Jonathan Painchaud et Bodh’aktan – donc c’est un grand bonheur pour nous. En plus que l’an dernier, on a fait la grande scène en ouverture au show d’Ariane Moffatt. Cette année, Sophie Pelletier donne le coup d’envoi le soir de notre spectacle. C’est un plus grand bonheur de refaire les Francos pour une deuxième année consécutive sur la même scène en tant que headliners ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« On a vécu quelque chose de bien spécial l’an dernier au Saguenay. On vient de Chapais qui n’est pas trop loin du Saguenay. Je me rappellerais toujours de la fois où qu’on a joué dans la Zone Portuaire de Chicoutimi devant une foule record, en plus, pour le spectacle. C’est spécial parce que c’est un coin qu’on est souvent allé comme chansonniers, on a vraiment senti qu’il y a un amour entre notre public et nous autres. Quand on va jouer au Saguenay, c’est toujours le bordel! C’est incroyable, il y a toujours de l’ambiance et de vivre ça lors d’un festival, c’était particulier et vraiment agréable ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« À St-Jean-Sur-Richelieu. C’était une déception qu’on a eue. On était très excité de faire l’International des montgolfières parce que c’est un festival qu’on connait et qu’on n’a pas eu la chance de vivre. Il a tellement plu qu’on a dû annuler notre spectacle ».

MARITZA
Dimanche le 11 juin à 20h sur la Scène Sirius XM

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies cette année?

« Je suis vraiment contente. L’été dernier, c’était mes premières FrancoFolies avec Lisbonne Télégramme. Mais là, c’est mes premières Francos en tant que Maritza. Il n’y a pas si longtemps, je l’ai réalisé. C’est vraiment le fun! C’est un festival que j’ai toujours aimé, super diversifié et j’ai découvert plusieurs artistes à travers des FrancoFolies. Je me sens plus légère de pouvoir monter sa scène durant ce festival ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« Justement avec Lisbonne, c’était le fun. C’était un petit spectacle en fin de journée. Justement comme c’était mes premières FrancoFolies, j’étais super fébrile, il y avait un beau public, quand même, à l’écoute.

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« Ça fait vraiment longtemps. Il y a quelqu’un qui m’avait pris pour une autre chanteuse. Il me faisait une demande spéciale et ce n’était pas même pas une de mes chansons. C’était un peu malaisant (rires) ».

ANDRÉANNE A. MALETTE
Lundi 12 juin à 20h sur la Scène Ford

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies cette année?

« Je suis très excitée et je trouve ça vraiment le fun. Ce n’est pas la première fois que je fais les Francos. Mais à chaque fois, c’est un honneur qu’ils me demandent de participer. C’est un festival que j’adore. Ça va être un show full band, ça fait longtemps que je n’ai pas joué dans cette formule. Ça va être une espèce d’hybride du premier album (Bohèmes) et des chansons du deuxième album à paraître ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« Pour moi, c’est l’occasion d’être entre amis dehors durant l’été, c’est un hymne de bonheur et de plaisir. J’ai découvert plein de bons artistes lors de festivals ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« Quand je fais des shows à l’extérieur, malheureusement il pleut. Cette année, je me croise les doigts. L’an dernier, il s’est mis à pleuvoir quand j’ai fait mon dernier accord de chansons. J’ai été chanceuse, mais c’était gris mettons ».

YANN PERREAU
Lundi 12 juin à 21h sur la Scène Bell

francos2017_c_frederiquemenardaubin-73YannPerreau

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies cette année?

« Je suis content, je l’avais fait l’année passée au Club Soda, Mais là, qu’on me le demande de le faire dehors, c’est parce que les organisateurs savent qu’on peut faire un show à grand dénouement devant un grand rassemblement le plus nombreux possible. On va souhaiter du beau temps. C’est un show assez sportif avec plein de surprises – j’ai trois invités – soient Pierre Kwenders, Laurence Nerborne et Philippe Brach. On essaie de brasser nos chansons et de les inviter dans mon monde. Ça va être un gros party ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« C’était ici à l’époque que la grande scène était au bout de la rue Ste-Catherine au coin de Jeanne-Mance. C’était un vendredi soir, s’il avait fait beau comme aujourd’hui on aurait pu attendre 30 000 personnes. Finalement, il mouillait à siaux et on jouait seulement devant 2-3000 personnes. Mais, il mouillait des cordes. Mais tellement, on était tellement en criss de ne pas pouvoir jouer devant plein de monde. On a joué le meilleur show, je pense que je n’ai jamais été intense de même. Je pense que les organisateurs parlent encore de ce beau moment-là comme un des grands moments des Francos. Je me souviens de voir les gens danser comme des indiens en dessous de la pluie, les filles en camisoles, les gars en bedaine, c’était capoté! Il y avait des chutes qui descendaient des speakers, c’était malade! ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« C’est encore ici au FrancoFolies, c’était au Vieux-Port. Je dansais et à moment donné, je suis tombé en bas du stage (Rires). Il devait avoir 25-30 000 personnes, j’aurais passé mon tour cette fois-là. Mais, je suis remonté tout de suite et ça pas paru trop trop. Une petite maladresse avec 2-3 bières de trop avant le show (rires) ».

LYDIA KÉPINSKY
Mardi 13 juin à 17h dans la Zone Coors Light

 

francos2017_c_frederiquemenardaubin-75Lydia

Comment vous sentez-vous de faire participer au spectacle d’ouverture des Trois Accords?

« Il y a déjà des choses que tu te n’attends pas dans la vie. Mettons que cette année, c’est vraiment la dernière chose qui m’aurait surprise – en fait non, peut-être que d’avoir le choléra ça m’aurait peut-être surpris plus. Mais, ça ne serait pas loin d’avoir le choléra ou la gonorrhée. C’est une comparaison dans le sens de la surprise et non de la qualité de l’activité. Ça me surprend tellement, je ne comprends pas. D’habitude, on prévoit ces affaires-là, mais là c’est vraiment quelque chose qu’on n’a, honnêtement, pas prévu. C’est comme arrivé comme un cheveu sur la soupe ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« À date, j’en ai juste fait deux. Une fois à l’Université de Montréal. Et puis, c’était drôle parce que je vais à l’Université de Montréal et c’était le midi où je vais faire un show. Sinon, j’en ai fait un à Place d’Armes dans le Vieux-Port de Montréal. À moment donné, il y a un gars qui est venu me donner 20$ dans mes mains après que j’ai fini une toune. J’étais comme tabarnouche, je suis dans le Vieux-Montréal et il faut des touristes pour que ça m’arrive. Ça ne m’est jamais arrivé ».

LAURENCE CASTERA
Mardi 13 juin à 18h sur la Scène Bell

francos2017_c_frederiquemenardaubin-85laurence2

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies pour la première fois?

« Je suis vraiment content et je suis vraiment choyé. Je viens de la Beauce, j’étais loin de Montréal. Mais, j’aimais vraiment les Francos et je rêvais d’aller voir ses shows-là. Le fait d’être accepté dans la programmation et qu’ils me mettent sur la grosse scène, je trouve ça complétement fou. Je suis vraiment content et j’ai vraiment hâte de jouer ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« On a fait le festival du Vieux-Quai en fête à Sept-Îles – il y a deux ans. Ça été un des plus beaux festivals que j’ai fait de ma vie. Je me sentais un peu comme à la maison, c’était chaleureux. Même s’il y avait beaucoup de monde, il y avait une proximité qui était présente et ça m’a vraiment plu. Sinon, j’ai fait un show avec Marc Dupré devant 20 000 personnes ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« Je suis allé faire un show en Gaspésie. Et puis, il y avait eu une mauvaise entente entre mon booker et la place où on jouait. Nous, on pensait louer une salle, mais c’était plutôt un aréna (Rires). On était en tournée trio – deux guitares acoustiques et des percussions – et ils s’attendaient à une formule band rock. Ça été bien cocasse et drôle. Finalement, on a fait sonner ça et c’était le fun. Toutefois, c’était déstabilisant ».

SAMUELE
Vendredi 16 juin à 18h sur la Scène Bell

francos2017_c_frederiquemenardaubin-65Samuele

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies pour la première fois?

« Je ne sais pas. Pour l’instant, je me sens un peu intimidée par la machine. L’idée de faire un spectacle dehors, ça me plait. Je suis juste contente de jouer mes tounes avec mon band ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« Quand j’ai joué au Diapason l’année passée, il n’y avait pas beaucoup de gens. Fait que j’ai sauté en bas du stage et je me suis roulé en bas du stage avec ma guitare. C’était drôle ».

DUBMATIQUE
Samedi 17 juin à 18h sur la Scène Bell

francos2017_c_frederiquemenardaubin-23Dubmatique

Comment vous sentez-vous d’être de retour aux FrancoFolies cette année?

« C’est un plaisir et je dirais même que c’est un honneur pour nous d’être là. Parce qu’il y a 21 ans, les FrancoFolies nous ont donné notre première chance alors qu’on était un groupe très peu connu. 21 ans plus tard, ils nous accordent encore leur confiance. Pour nous, on se sent privilégié et on invite tout le monde à venir faire la fête avec nous et à marquer les 20 ans de notre premier album La force de comprendre ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« On a vécu de beaux moments aux FrancoFolies. On a eu la chance d’être sur la scène avec des artistes tels que Iam. À travers de ses festivals, on peut aller voir des spectacles, rencontrer des artistes, c’est toujours un carrefour que les artistes peuvent créer et échanger ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« C’est sûr que les jours qu’on doit jouer à l’extérieur et il pleut, tu n’en gardes pas de beaux souvenirs. Par hasard, on a toujours eu la chance d’avoir du beau temps. Alors, on souhaite du beau temps pour le festival en général ».

CHARLES-ANTOINE GOSSELIN
Samedi 17 juin à 19h dans la Zone Coors Light

francos2017_c_frederiquemenardaubin-67Charles

 

Comment vous sentez-vous de jouer aux FrancoFolies cette année?

« C’est la première fois depuis que Bleu soleil est sorti. Alors, je suis encore plus excité car je présente enfin quelque chose de plus concret. C’est la première fois que je vais faire l’intégral de l’album full band avec mes musiciens. Fait que, ça va être tout qu’un show. C’est tout le temps le fun les Francos ».

Quel est votre meilleur souvenir d’un show extérieur?

« La première fois que je les avais faites en 2006, j’accompagnais Philibert Bélanger. Tes premières francos, c’est un souvenir impérissable et c’est la consécration pour les musiciens ».

Quel est votre pire souvenir d’un show extérieur?

« Y’avait plu à boire de pluie et il n’y avait pas un chat. Mais, il va rester dans mes bons souvenirs pareils (Rires) ».

Crédit photo : Frédérique Ménard-Aubin