Le vendredi 17 mars, c’était le grand party au Stade Uniprix! Non, ce n’était pas parce que la belle Eugénie Bouchard défilait sur le court central. Oh que non! C’était nul autre que la formation britannique Bring Me The Horizon qui a cassé la baraque devant une foule endiablée.

Avant même que Bring Me The Horizon se pointe sur le stage, la foule se poussait et se chamaillait afin d’obtenir la meilleure place possible dans le parterre. Alors, vous pouvez imaginer à quel point le chanteur Oliver Sykes a été accueilli en héros lorsqu’il a fait son apparition sur la scène. Dès les premières notes de la pièce Happy Song, le Stade Uniprix s’est transformé en karaoké et la soirée s’annonçait épique.

Par l’entremise de sa puissante Go to Hell, for Heaven’s Sake, la foule s’est survoltée. Commandés par le chanteur, les fans ont formé un « wall of death » rempli d’intensité. Quelle magnifique chanson livrée par un groupe énergique et viril. Bref, ce fut mon coup de cœur de la soirée – ayant déjà une préférence pour cette pièce en particulier.

Lors de l’interprétation de Follow You, le public en liesse a eu la chance de prendre une bouffée d’air pour la première fois de la prestation … même si cela pouvait être difficile de ne pas chanter avec Oli. Malgré la douceur de cette ballade alternative, la foule demeurait autant réceptive à chaque note du groupe en plein contrôle de sa mélodie. En fait, cette nouvelle poussée de fraîcheur n’a pas empêché certains fringants de faire du « body surfing ».

Hystérie pour un high-five!

Devant un public en feu, la formation britannique a servi des succès à souhait provenant de ses deux derniers albums –  Sempiternal et That’s the Spirit. Entre autres, ce fut magique d’entendre Sleepwalking, Can You Feel My Heart et Throne qui font tellement du bien à nos cœurs.

Lors du rappel, le quintette en a profité pour présenter trois excellentes pièces mélodiques soit True Friends, Oh No et Drown. Sur cette dernière, plusieurs fans ont traversé la barrière afin de faire un high-five à Oliver Sykes. Certes, tout le monde aurait préféré une prestation plus longue de Bring Me The Horizon. Toutefois, quelle belle soirée magique qui restera longtemps gravé dans notre esprit. Rock On!

Beartooth et Underoath lèvent le party

Tandis que la formation Beartooth a tout cassé d’entrée de jeu, la formation vétérane Underoath a pesé la pédale dans le tapis. Deux prestations de tonnerre qui ont réchauffé le public qui était déjà en mode party dès le début de la soirée.

Liste de chansons :

  • Happy Song
  • Go to Hell, for Heaven’s Sake
  • The House of Wolves
  • Avalanche
  • Shadow Moses
  • Chelsea Smile
  • Follow You
  • Sleepwalking
  • Doomed
  • Can You Feel My Heart
  • Antivist
  • Throne

En rappel:

  • True Friends
  • Oh No
  • Drown

Crédit photo : Facebook officiel