À compter du 28 avril, la célèbre icône française Dalida sera à l’honneur dans tous les cinémas québécois. Réalisé par Lisa Azuelos, le drame biographique met en vedette la séduisante actrice italienne Sveva Alviti. Voici des entrevues réalisées lors du tapis rouge qui a eu lieu le mercredi 19 avril au Cinéma Impérial.

Sveva Alviti (dans le rôle de Dalida)

Comment te sens-tu d’avoir personnifier le rôle de Dalida?

« C’était très difficile parce que je ne parlais pas français. Pour incarner ce personnage, j’ai tout appris. C’est un rôle incroyable, il a changé ma vie et mon rêve est devenu réalité. En plus d’avoir des scènes drôles, il y avait des scènes plutôt difficiles. Mais, il m’a donné beaucoup et je suis très heureuse d’avoir joué dans un film comme ça ».

Qu’est-ce que tu apprécies de Dalida?

Q2 : « Je pense que Dalida est une artiste formidable. C’est une vraie femme, elle a un corps fragile mais elle est aussi une femme forte ».

À quel moment est-tu tombé sous le charme de Dalida?

Q3 : « Quand elle a chanté Je suis malade. Après cette chanson, j’ai commencé à comprendre la souffrance qu’elle vivait ainsi que toute son histoire. L’équipe de réalisation m’a beaucoup aidé à me la faire connaître et j’ai lu beaucoup de choses sur elle. Vraiment, j’ai fait un travail incroyable durant une année et demi pour arriver à ça. ».

Lisa Azuelos (réalisatrice de l’œuvre)

Qu’est-ce que tu apprécies de Dalida?

Q1 : « Ce que j’apprécie de Dalida, c’est son éclectisme. Elle a fait beaucoup de chansons dans des registres différentes. De plus, sa sincérité et sa joie intérieure m’interpellent ».

À quel moment es-tu tombé sous le charme de Dalida?

Q2 : « Quand on m’a présenté le sujet, j’ai vraiment beaucoup aimé son histoire. L’idée de travailler sur la période française entre les années 50 et 90 quasiment, c’était un challenge pour moi. Voilà, j’ai adoré ça et je l’ai complètement découverte car je ne la connaissais pas bien ».

Est-ce que vous avez ressenti de la pression lors de la réalisation de cet œuvre?

« C’est une grande pression, mais c’est surtout un grand cadeau. Ça m’a obligé à me dépasser et de faire mieux que d’habitude. Je ne pouvais pas me contenter, je ne pouvais pas faire un film médiocre. Ça ne passe pas avec un sujet pareil. Alors, je me suis beaucoup battu pour faire un film que je trouve vraiment beau ».

Raffy (chanteuse invitée)

À quel moment es-tu tombé sous le charme de Dalida?

« En fait, je viens de découvrir cette grande chanteuse ce soir. Évidemment, je la connais de nom ainsi que ses grands classiques. Mais, je ne la connais pas vraiment, je ne connais pas l’artiste qu’elle est ainsi que son histoire. Ce n’est pas vraiment de mon époque, non plus! Donc, je viens vraiment découvrir Dalida ce soir. J’ai hâte de voir aussi avec les bandes annonces que j’ai vues, sa vie semble vraiment intéressante ».

Qu’est-ce que tu apprécies de Dalida?

 « Aujourd’hui, j’ai même écouté une liste de musique de Dalida. J’aime vraiment la sonorité. Même si je ne la connais pas beaucoup, je reconnais sa voix tout de suite. Elle a une voix tellement spéciale cette femme-là. En fait, j’ai vraiment hâte de découvrir tout ce qui l’entoure ».