Active depuis 10 ans sur la scène montréalaise, Mykalle Bielinski est connue pour sa voix enveloppante, sa délicate musique électro et ses poèmes d’une rare puissance.

Elle a pris part à une multitude d’évènements touchant des disciplines aussi variées que la poésie, la performance, le chant, la musique et le théâtre. Sa plus récente création, Gloria, un opéra immersif multimédia alliant chant théâtral, musique électronique et vidéo, s’inscrit dans l’univers unique de cet artiste polyvalente.

Après avoir été créée au OFFTA à Montréal en juin 2015 et présentée au Mois Multi à Québec en février 2016, Gloria fait maintenant partie de la programmation de La Chapelle Scènes contemporaines, où elle envoûte littéralement les spectateurs.

Menue, Mykalle Bielinski  se tient seule au milieu d’un petit groupe de spectateurs assis au sol.  Autour d’eux, des projections sont présentées sur des toiles disposées en angle de 360 degrés. Des images invitant à la contemplation y sont diffusées, accompagnées par les poèmes et la musique de l’artiste.

Interrogée sur sa démarche artistique, Mykalle affirme que « ses chansons, sa voix et sa musique s’attardent à poser des gestes : témoigner de la beauté, connecter l’individu au mythique, situer le sublime et lui inspirer l’action transformatrice. »

La trame sonore choisie et interprétée par la chanteuse dans un style vocal rappelant un peu celui de Jorane invite effectivement au recueillement.

C’est d’ailleurs en six langues différentes (latin, français, anglais, danois, russe et bulgare) que sont interprétées les pièces liturgiques et traditionnelles qui composent la pièce. Les cultures s’amalgament très bien entres elles et invitent au voyage vers des contrées inconnues, tant à l’étranger qu’à l’intérieur de soi.

Le spectacle est une création originale de Mykalle Bielinski, qui en signe le chant, la mise en scène, l’interprétation, la musique est les textes. Gloria est présentée à La Chapelle jusqu’au 6 mai.

Une rencontre avec les artistes aura lieu après chaque représentation. Des invités spéciaux participeront également à ces rencontres.

Crédit-photos: Guillaume Peyre